Charte du forum     Mentions légales

Forum éco

Pour ne pas faire l'économie de la connaissance
 
Nous sommes actuellement le 21 Octobre 2014, 20:17

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 187 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 29 Décembre 2010, 13:07 
Hors-ligne

Inscrit le: 07 Février 2010, 13:27
Messages: 1324
Mon sentiment est que les mois et années à venir vont voir une demande de plus en plus faible pour les obligations des pays à forte croissance (je veux dire ceux qui ont besoin d'une forte croissance).
Les USA ont besoin d'une croissance (vraie !!) au moins égale à 5% pour stabiliser l'emploi et la consommation. L'Allemagne est dans le même ordre de grandeur. La Chine, c'est de l'ordre de 8% avec en plus, des risques de bulles ENORMES ! ...
Or, de tels chiffres seront de plus en plus difficiles, voire impossible, à atteindre.
Il me paraît probable que les investisseurs étrangers aux dits pays, se rabattent de plus en plus sur les pays à croissance modérée "par nature", qui si ils présentent des ROI moins intéressants, présentent aussi des risquent bien moindres !
Ca ne veut pas dire que ces derniers sont exonérés d'une chute potentielle mais tomber à 0 de croissance (voire en négatif) à partir de +1,5 ou +2% fait beaucoup moins mal que de tomber de 5 ou 8 % !
On y revient aussi plus facilement et surtout plus "durablement", avec moins de volatilité et d'incertitudes.

Comme ce processus est un serpent qui se mord la queue, chaque tension sur les taux US ou Allemand devient ou deviendront favorable aux pays, "autrefois" moins prisés ...accélérant le cycle ....

Ceci dit, je ne pense pas qu'actuellement les tensions sur les bonds US soient significatives.
Elles sont liées aux mêmes raisons que le rallye boursier de cette fin d'année : l’exonération fiscale en raison des comptes clos. Pour limiter un impact trop fort sur WS et une éventuelle chute des actions, les investisseurs institutionnels, les "insiders"....préfèrent forcer les taux sur le haut pour faire revenir sur les actions.
C'est la même raison qui voient (en Europe compris), une remontée des taux des crédits immobiliers. Les banques ont clos leurs comptes. Tous les fonds sont disponibles "gratuitement" (hors fisc) pour de la spéculation. Pour limiter les demandes et les octroies de crédits, les institutions forcent les taux vers le haut.

Tout ceci, rallye comme hausse des taux, ne durera pas plus loin que le début d'année.
Ca ne veut pas dire que les bonds US (non exhaustif) ne sont pas à risque mais à mon avis, le risque réel vient de l'intérieur, pas du manque de demande des investisseurs étrangers (réel mais compensable par la FED et "associés").
Le risque très sérieux vient des bonds municipaux et locaux qui sont le quasi unique mode de financement des collectivités locales aux USA et qui ne trouvent plus aucun preneur, FED comprise ... !!!!

Si les "Munis" lâchent....et ils sont près à lâcher...tout le reste suivra sur un "très beau" krach obligataire !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 29 Décembre 2010, 16:34 
Hors-ligne

Inscrit le: 07 Février 2010, 13:27
Messages: 1324
Une illustration ..... http://www.philstockworld.com/2010/12/2 ... eir-debts/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 06 Janvier 2011, 19:54 
Hors-ligne

Inscrit le: 01 Mars 2010, 14:40
Messages: 37
ça remonte pas mal en ce moment sur le 10Y Portugal. Un peu aussi sur les 10Y Italien et espagnol.
Je surveille aussi le CDS 5Y français qui remonte à 113 alors que l'allemand est stable à 57. Peut-être le prélude à une attaque sur le taux 10Y français?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 06 Janvier 2011, 21:47 
Hors-ligne

Inscrit le: 29 Août 2009, 15:26
Messages: 108
Par contre pour la Grèce, le plan d'austérité ne semble avoir aucun impact: 13%. :ic1:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 07 Janvier 2011, 12:21 
Hors-ligne

Inscrit le: 07 Février 2010, 13:27
Messages: 1324
Pas bon :

Vers 09H15 GMT, les taux espagnols à 10 ans grimpaient à 5,536% contre 5,460% la veille, plus haut depuis 2000.
Les taux portugais grimpaient à 7,161% contre 6,957%, record depuis l'entrée du pays dans la zone euro


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 08 Janvier 2011, 02:53 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Décembre 2009, 02:01
Messages: 590
Belgique, Grèce et Italie sont bien "relancés" également...

_________________
« La question sociale reste. Elle est terrible, mais elle est simple, c'est la question de ceux qui ont et de ceux qui n'ont pas ! » Victor Hugo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 10 Janvier 2011, 13:33 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 27 Août 2009, 14:12
Messages: 1658
Localisation: Bologne, Italie
Source: boursorama
Date: 10/01/2011
Auteur: non spécifié
Titre: Obligations: les tensions sur l'Espagne et le Portugal persistent.
Citer:
Les taux des pays fragiles de la zone euro, notamment ceux de l'Espagne et du Portugal, continuaient à frôler des sommets lundi matin, à l'aube d'une semaine-test pour le marché obligataire qui attend plusieurs émissions décisives de ces pays.

Vers 10H15 (09H15 GMT), les taux espagnols à 10 ans se tendaient à 5,562% contre 5,526% vendredi à la clôture, atteignant un nouveau plus haut depuis 2000. Les taux portugais montaient à 7,104% après avoir atteint un record en séance vendredi à 7,193% vers 17H00 GMT.

Citer:
Mercredi, le Portugal a prévu d'émettre deux lignes d'obligations, à 3 et 9 ans, pour un montant compris entre 750 millions et 1,25 milliard d'euros.

Jeudi, ce sera au tour de l'Espagne qui va émettre une ligne d'obligations à 5 ans, espérant lever 2,5 milliards d'euros.

Pour ma part, le sort du Portugal et de l'Espagne ne fait plus de doutes, je suis passé à l'Italie.
Next...

_________________
"La différence entre l'homme politique et l'homme d'État est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération"
James F Clarke
Ce que nos politiques ont dit: Ici,et là


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 10 Janvier 2011, 13:37 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 27 Août 2009, 14:12
Messages: 1658
Localisation: Bologne, Italie
Source: Cercle Finance via boursorama
Date: 10/01/2011
Auteur: non spécifié
Titre: CAC 40: le risque portugais inquiète.
Citer:
'Le marché est plus inquiet à propos du risque portugais', explique un professionnel, rappelant que Lisbonne va devoir refinancer quelque 9,5 milliards d'euros d'obligations arrivant à échéance en avril-juin.

'Deux rumeurs sont apparues', précise-t-il. 'D'abord, il apparaît que le pays devra solliciter l'aide de l'Union européenne et du FMI dès lors que le taux de rendement du 10 ans portugais dépassera durablement les 7%', indique l'analyste.

'Ensuite, il semble que les gouvernements français et allemand font d'ores et déjà pression pour que le gouvernement portugais sollicite cette aide', conclut-il.

The clock is ticking...

_________________
"La différence entre l'homme politique et l'homme d'État est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération"
James F Clarke
Ce que nos politiques ont dit: Ici,et là


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 10 Janvier 2011, 14:23 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Décembre 2009, 02:01
Messages: 590
Duareg a écrit:
Pour ma part, le sort du Portugal et de l'Espagne ne fait plus de doutes, je suis passé à l'Italie.
Next...



Italie...puis pas si loin Belgique qui traverse de plus une sacrée crise institutionelle.

_________________
« La question sociale reste. Elle est terrible, mais elle est simple, c'est la question de ceux qui ont et de ceux qui n'ont pas ! » Victor Hugo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 10 Janvier 2011, 14:33 
Hors-ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 26 Août 2009, 20:06
Messages: 3770
Logiquement après l'espagne, il n'y aura plus de zone euro.
:ic1:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 10 Janvier 2011, 15:34 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Décembre 2009, 02:01
Messages: 590
Hermes a écrit:
Logiquement après l'espagne, il n'y aura plus de zone euro.
:ic1:


Et en Belgique plus de monarchie ! :ic2:

Par contre en Italie ...toujours Berlusconi :arrow:

_________________
« La question sociale reste. Elle est terrible, mais elle est simple, c'est la question de ceux qui ont et de ceux qui n'ont pas ! » Victor Hugo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 10 Janvier 2011, 17:18 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 27 Août 2009, 14:12
Messages: 1658
Localisation: Bologne, Italie
Jérôme a écrit:
Duareg a écrit:
Pour ma part, le sort du Portugal et de l'Espagne ne fait plus de doutes, je suis passé à l'Italie.
Next...



Italie...puis pas si loin Belgique qui traverse de plus une sacrée crise institutionelle.

Source: rtbf.be
Date: 10/01/2011
Auteur: non spécifié
Titre: La Belgique dans le top 16 des pays qui pourraient faire banqueroute
Citer:
La Belgique avance à toute allure sur la liste des pays qui risquent la faillite. C'est ce qu'indique une étude réalisée par le spécialiste de l'analyse de marché Credit Market Analysis (CMA), rapporte lundi le journal flamand De Morgen.

A la suite de l'effritement rapide de la confiance des investisseurs, la Belgique occupe une inquiétante 16ème place sur cette liste, juste après le Liban et la Roumanie.

CMA se base sur la prime d'assurance que les grands investisseurs payent en échange d'un éventuel risque sur les bons d'Etat. Cette prime d'assurance n'a augmenté au quatrième trimestre pour aucun pays aussi fortement que pour la Belgique. Cela coûte à présent entre 220 000 et 250 000 euros par an pour garantir des bons d'Etat belges d'une valeur de 10 millions d'euros, contre "seulement" 129 000 fin septembre.

Citer:
La situation de la Belgique se dégrade à une vitesse impressionnante. Il y a neuf mois, la Belgique occupait encore une rassurante 53ème place sur la liste. Fin septembre, elle était encore en 37 ème position.

Quand on parle du loup, on en voit la queue...

_________________
"La différence entre l'homme politique et l'homme d'État est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération"
James F Clarke
Ce que nos politiques ont dit: Ici,et là


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 10 Janvier 2011, 17:20 
Hors-ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 26 Août 2009, 20:06
Messages: 3770
Jérôme a écrit:
Et en Belgique plus de monarchie ! :ic2:

La Belgique c'est une histoire belge.
Il ne va rien se passer.
Ils vont lacher quelques machins aux flamouches qui s'en iront contents et picétou.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 12 Janvier 2011, 00:52 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Août 2009, 15:18
Messages: 155
Hello

Est-ce que l'un de vous peut m'expliquer ce qui se passe dans le cas d'un krach obligataire ?

Que se passe-t-il pour le type qui a de "l'assurance vie fond euros" qui est si j'ai bien compris principalement de l'emprunt d'état (un portefeuille d'emprunt de plusieurs pays ?)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 12 Janvier 2011, 12:24 
Hors-ligne

Inscrit le: 07 Février 2010, 13:27
Messages: 1324
vrout a écrit:
Hello

Est-ce que l'un de vous peut m'expliquer ce qui se passe dans le cas d'un krach obligataire ?

Que se passe-t-il pour le type qui a de "l'assurance vie fond euros" qui est si j'ai bien compris principalement de l'emprunt d'état (un portefeuille d'emprunt de plusieurs pays ?)


Il y a plusieurs scénarios mais qui, e définitive, mènent tous au même résultat dès lors que la confiance se perd. Je m'explique :

Il faut distinguer 3 cas (tous en train de se passer actuellement) :
- Les pays qui augmentent leur taux volontairement pour offrir un meilleur rendement et donc attirer les investisseurs (c'est un peu une forme de concurrence déloyale). C'est le cas, par exemple de la France par rapport à l'Allemagne. Il s'agit de 2 pays avec la même notation, considérés comme "équivalents" (même solidité etc...).
Les taux offerts par la France sont légèrement plus élevés que ceux de l’Allemagne et donc, des pays comme la Chine, par exemple, préfèrent généralement se tourner vers les pays à faible risque (ou jugés comme tels) et de meilleurs rendements.
Cependant, c'est un jeu dangereux car, non seulement "on se fait des ennemis" mais vis à vis de l'opinion, des agences de notation etc... on devient aussi en première ligne au cas où la conjoncture viendrait à se dégrader brutalement.
En plus, pour jouer ce jeu, il faut être certain d'avoir un contrôle de la situation. Quand on "laisse filer" ses taux, bien malin qui peut dire si on sera capable de revenir en arrière ou même simplement de les stabiliser.
Un autre risque est celui de "décevoir" et/ou de perdre certains investisseurs traditionnels ou de longue date car les obligations émises antérieurement sont un taux inférieur à celui du marché actuel. Ceux-ci pourraient alors se sentir "trahis" et se tourner sur d'autres pays ou demander à renégocier leurs taux (ce qui revient au risque ci-dessus, de perte de contrôle de la situation)
Ceci dit, dans cet exemple, la France peut se permettre (enfin...on peut l'estimer) de jouer à ce jeu parce que traditionnellement, la croissance de la France est faible : ...2%...(et n'a pas vraiment besoin de plus) alors que l'Allemagne a besoin d'au moins 4...5% ! Si l'Allemagne rentrait dans ce jeu, les risques de perdre la maîtrise de ses taux serait élevé et la confiance dans le pays, rapidement "mise à mal" ...ce qui enclencherait un processus identique (hausse des taux), mais cette fois, non volontaire !

Ensuite, il y a les pays qui font l'inverse : Pousser les taux vers le bas.
Ce sont les pays comme le RU ou les USA dont la survie dépend (quasi) uniquement de la confiance que les investisseurs veulent bien leur accorder. Ces pays ne sont pas solides économiquement et/ou socialement etc... et donc, cette confiance ne peut venir que de "l'opinion générale", de la ré^putation du pays et/ou de la perception que peuvent avoir ces investisseurs sur le potentiel volontaire qu'ont ces pays à s'en sortir.
- Les USA, par exemple, poussent leur taux vers le bas pour prouver qu'ils n'ont pas besoin de ...faire l'inverse (bien qu'en réalité, c'est parce que ils n'en sont pas capables).
Pour cela, ils rachètent leurs propres émissions (par l'intermédiaire de quelques grandes banques) et pour cela, ils émettent de grandes quantités de liquidités (QE...).
Le risque est très grand à plusieurs niveaux : Socialement de perdre le contrôle sur l'inflation (positive comme négative)....économiquement de perdre le contrôle sur la monnaie etc .... C'est ce qui est en train de se passer et qui risque d’entraîner très rapidement le pays dans une vrille infernale !
- Le RU, lui a choisi l'autre option qui consiste à démontrer que sa volonté de s'en sortir est très forte (bien que le RU émettent aussi parallèlement de grandes quantités de liquidités !)
Dans le cas de ces pays, la moindre perte de confiance même "minime" (sous les 50%), se traduirait immédiatement par une hausse obligée des taux (pour tenter de ramener les investisseurs) ...qui se traduirait par une perte de confiance ....qui se traduirait par une hausse des taux ....

- Enfin, il y a le cas des états qui ne gèrent "plus rien" !
C'est le cas des états comme 80% des états américains ou de pays comme la Grèce, l'Irlande; le Portugal....
Les taux de ces états sont majoritairement déterminés par la spéculation sur la dette (CDS...) et deviennent donc quasi "indépendants" de ces pays (de leur potentiel, richesses etc....).
Ca ne veut pas dire pour autant que ces pays sont forcément "pires que les autres", plus à risque ou autre ...mais que leur situation, à un moment donné, permet aux investisseurs de "rentrer par la faille".
Ca a toujours existé mais en "temps normal", ce n'est pas le genre de cible qu'on privilégie.
En ce moment, ces pays (notamment Européens), sont plus des boucs émissaires et des "arbres qui servent à cacher la forêt" pour détourner les prédateurs de forêts beaucoup plus "giboyeuses" !
Ils sont aussi (et contrairement à ce qu'on peut entendre), vus relativement solides car soutenus par une monnaie du premier PIB mondial et par une volonté de solidarité (on va dire ça comme ça).
C'est donc "d'une pierre 2 coups" : On achète de la "bonne" dette mais à des taux élevés !
C'est aussi d'une pierre 2 coups pour ceux qui le font dans le sens où, pendant ce temps, on n'achète pas les dettes d'états (vraiment) peu solides (comme la Californie etc...), les poussant du même coup à être obligés d'augmenter volontairement leurs taux, s'affaiblir par des politiques drastiques de "plans sociaux" etc... sur lesquels il sera facile de venir dans quelques ??? (mois, années ou...semaines) pour les "manger tout crus" !

Donc, pour répondre à la question ...
Ca dépend de la composition des produits (assurances-vies, OPCVM....) et de la confiance ou de l'idée que l'on se fait de la "solidité" des pays, états...qui "garantissent" les produits de composition !

Maintenant, il est certain que si une bulle obligataire éclate, les conséquences seront diverses et pas forcément celles attendues !
Tous les produits qui seront concernés directement par cette bulle qui explosera, souffriront (euphémisme !) sans compter le "bank run" qui s'en suivra pour retirer au mieux et au plus vite, ses billes et qui fera accentuer le phénomène.

Le problème du marché obligataire, c'est qu'il est très sensible et ne va que dans un seul sens.
Les actions montent, descendent... le marché obligataire ne peut être lui que forcément et obligatoirement haussier (je parle de son trend). Un simple retournement de tendance suffirait à le faire basculer ...et en ce moment, la tempête souffle très fort et de plus en plus fort du mauvais côté !
L'autre problème est que la marché obligataire est très "imbriqué". Il est fort peu probable, qu'en cas d'explosion d'une bulle, même "petite" (par exemple, les "Munis" sont TRES TRES menaçants depuis quelques semaines/mois...), le reste du marché se contente de regarder !

Bien sûr, ce qui est vrai pour les obligations d'états, l'est aussi pour les corporates et les autres obligations (locales, municipales etc...)

En 2009, S&P a lancé "en urgence", un indice pondéré pour mesurer la performance du marché des obligations d'états européens : l'EGBI (S & P Eurozone Government Bond Index).
Il passe (à tort ou à raison) pour être le plus "représentatif" ...
Il existe des indices obligataires pour à peu près tous les états (les X?B... au Canada ou Vanguard au RU ...par exemple) ...sauf aux USA où ils ne sont plus mis à jour ou plus publiés !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 12 Janvier 2011, 12:36 
Hors-ligne

Inscrit le: 29 Août 2009, 16:54
Messages: 23
Citer:
Les pays qui augmentent leur taux volontairement pour offrir un meilleur rendement et donc attirer les investisseurs (c'est un peu une forme de concurrence déloyale). C'est le cas, par exemple de la France par rapport à l'Allemagne. Il s'agit de 2 pays avec la même notation, considérés comme "équivalents" (même solidité etc...).


Salut !

je suis étonné de ce que je lis , depuis quand un pays choisit il son taux ?! C'est un marché entre le prêteur et l'emprunteur. Si les taux de l'Allemagne sont plus bas c'est uniquement car elle est jugée plus solide que la France par les investisseurs.
Si la France choisissait vraiment volontairement de faire des taux plus haut que l'Allemagne (par "concurrence" ?!) alors les investisseurs ne prêteraient plus à l'Allemagne (pourquoi prêter avec un rendement plus faible à un pays soit disant tout aussi solide ?)
Or l'Allemagne emprunte bien et ses taux baissent encore.

Et puis quel serait le but de proposer des taux plus élevés ? La France n'y gagnerait rien puisqu'elle trouverait preneur à un taux plus faible.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 12 Janvier 2011, 13:09 
Hors-ligne

Inscrit le: 07 Février 2010, 13:27
Messages: 1324
GeekArlier a écrit:
Citer:
Les pays qui augmentent leur taux volontairement pour offrir un meilleur rendement et donc attirer les investisseurs (c'est un peu une forme de concurrence déloyale). C'est le cas, par exemple de la France par rapport à l'Allemagne. Il s'agit de 2 pays avec la même notation, considérés comme "équivalents" (même solidité etc...).


Salut !

je suis étonné de ce que je lis , depuis quand un pays choisit il son taux ?! C'est un marché entre le prêteur et l'emprunteur. Si les taux de l'Allemagne sont plus bas c'est uniquement car elle est jugée plus solide que la France par les investisseurs.
Si la France choisissait vraiment volontairement de faire des taux plus haut que l'Allemagne (par "concurrence" ?!) alors les investisseurs ne prêteraient plus à l'Allemagne (pourquoi prêter avec un rendement plus faible à un pays soit disant tout aussi solide ?)
Or l'Allemagne emprunte bien et ses taux baissent encore.

Et puis quel serait le but de proposer des taux plus élevés ? La France n'y gagnerait rien puisqu'elle trouverait preneur à un taux plus faible.

On ne vit pas dans le meilleur des mondes, malheureusement et si il existait un "meilleur des mondes", ce ne serait pas celui de la finance et encore moins celui de la spéculation !

Par exemple (de façon très réductrice ou simplifiée ...mais) :
- J'émets 1 milliard de bonds à 2% ...qui ne trouvent pas preneur : Résultat : La confiance se perd et mes bonds sont maintenant à 2,5% (cas de la Grèce)
- J'émets 1 milliard de bonds à 2% ... qui trouvent preneur mais en 3 heures au lieu des 2h30 de mon voisin : La confiance est là (tous les bonds ont trouvé preneur) mais mon voisin fait mieux ...mes bonds sont maintenant à 2,1%. Il suffit pour ça "d'étaler" les disponibilités au niveau de la vente et la disponibilité se mesure en secondes ou minutes (cas de la France)
- J'émets 1 milliard de bonds à 2% ... que je rachète en moins de 2 heures : Résultat : la confiance est grande parce qu'il y a beaucoup de demandes pour mes bonds et ils sont maintenant à 1,8% ...pourtant ils n'ont pas trouvé preneur ! (cas des USA)

Il y a d'autres moyens :
La communication ou, à l'inverse, la "contre communication", par exemple.

Citer:
Si la France choisissait vraiment volontairement de faire des taux plus haut que l'Allemagne (par "concurrence" ?!) alors les investisseurs ne prêteraient plus à l'Allemagne

Ben oui...c'est le but !
Quel est le but de la concurrence sinon de faire venir le client à soi ?

Citer:
Et puis quel serait le but de proposer des taux plus élevés ? La France n'y gagnerait rien puisqu'elle trouverait preneur à un taux plus faible.


Je pense que tu veux dire que si la notation de la France impose un taux "élevé" (ou plus élevé que son voisin)... alors, sur les marchés où elle emprunte, elle emprunte à un taux élevé ou plus élevé !
Oui mais ...la France est aussi un prêteur.
Si elle emprunte à un taux plus élevé, elle prêtera aussi à un taux plus élevé.
Après, tout est affaire de rapport entre les deux, de taux réel par rapport au marché et aux autres prêteurs mais aussi qui sont tes emprunteurs. C'est une politique commerciale, en fait !
Certaines banques ne prêtent qu'aux riches...d'autres font du micro-crédit.
Certaines banques prêtent à des taux bas mais à des conditions inacceptables pour certains (si je te prête à 1% pour acheter une maison de 500.000 € mais que je te demande de me rembourser en 3 ans ou avec des conditions de garantie qui me font courir des risques non raisonnables ...par exemple ... le taux à beau être très intéressant ??? !)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 12 Janvier 2011, 23:17 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Août 2009, 15:18
Messages: 155
merci beaucoup.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 13 Janvier 2011, 02:09 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Août 2009, 14:56
Messages: 1187
vrout a écrit:
Hello

Est-ce que l'un de vous peut m'expliquer ce qui se passe dans le cas d'un krach obligataire ?

Que se passe-t-il pour le type qui a de "l'assurance vie fond euros" qui est si j'ai bien compris principalement de l'emprunt d'état (un portefeuille d'emprunt de plusieurs pays ?)

C'est la fête si t'as des obligations allemandes dedans parce que les taux montent d'un coup.
Mais c'est la loose si tu as des obligation grecques, parce qu'ils vont être obligé de restruturer une partie de la dette, avec une perte immédiate pour les créanciers.

_________________
KosMo
L’argent est ce qui permet de ne pas regarder les hommes dans les yeux. - Georg Simmel


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 13 Janvier 2011, 11:02 
Hors-ligne

Inscrit le: 07 Février 2010, 13:27
Messages: 1324
kosmo a écrit:
vrout a écrit:
Hello

Est-ce que l'un de vous peut m'expliquer ce qui se passe dans le cas d'un krach obligataire ?

Que se passe-t-il pour le type qui a de "l'assurance vie fond euros" qui est si j'ai bien compris principalement de l'emprunt d'état (un portefeuille d'emprunt de plusieurs pays ?)

C'est la fête si t'as des obligations allemandes dedans parce que les taux montent d'un coup.
Mais c'est la loose si tu as des obligation grecques, parce qu'ils vont être obligé de restruturer une partie de la dette, avec une perte immédiate pour les créanciers.

Ca dépend et ce n'est pas aussi simple.

L'Allemagne est une fédération. Chaque Länder a un gouvernement, une constitution, un parlement.... Les administrations et diverses juridictions sont propres à chaque Länder comme l'est leur financement, les banques etc....

Quand on parle de la dette, on parle de la dette fédérale.
A côté de ça, chaque Länder a sa propre dette. Chaque Länder a sa propre notation auprès des agences... et à ce niveau, c'est très variable et plutôt "pas bon du tout" pour un bon nombre de länders et/ou un bon nombre de banques "landerisées" !
Les systèmes bancaire et financier allemand, sont parmi les plus fragiles au monde !

C'est comme aux USA.
On parle de la dette américaine (donc fédérale) mais à celle-ci, il faut ajouter les 50 dettes des 50 états ...
Dans un cas comme dans l'autre, le statut fédéral ne garantie pas les dettes des états fédérés !
C'est aussi pour ça que, vis à vis de la dette ou de la notation, les USA comme l'Allemagne sont définitivement contraints à tout faire (y compris à "arranger" les chiffres ou a acheter leur propre dette), pour que leurs taux (fédéraux) restent bas !

Rien que pour cette raison, on ne peut pas comparer des pays comme l'Allemagne et la France. La France malgré la décentralisation de certains services sur les conseils régionaux, généraux....reste un pays centralisé.

C'est aussi pour ça qu'on ne peut pas comparer les USA à l'Europe.
Les USA ont une (énorme) dette fédérale et une (énorme) dette "locale". L'Europe, elle, n'a aucune dette !

Très sincèrement, je préférerais avoir une A/V avec des obligations française ou Italienne qu'allemandes ! Ceci dit, une A/V actuellement reste un "suicide financier programmé" !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 13 Janvier 2011, 11:44 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Août 2009, 14:56
Messages: 1187
dendel, tu chipotes.
J'imagine que vrout est chez une banque française qui lui propose des A/V basé sur des Bunds fédéraux.
Sinon, j'ai pas d'A/V, mais si j'en cherchais, je regarderais actuellement vers les obligations d'entreprise, qui servent, un peu par habitude, des taux plus élevés, avec zero risque souverain.

_________________
KosMo
L’argent est ce qui permet de ne pas regarder les hommes dans les yeux. - Georg Simmel


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 13 Janvier 2011, 12:31 
Hors-ligne

Inscrit le: 07 Février 2010, 13:27
Messages: 1324
kosmo a écrit:
dendel, tu chipotes.
J'imagine que vrout est chez une banque française qui lui propose des A/V basé sur des Bunds fédéraux.
Sinon, j'ai pas d'A/V, mais si j'en cherchais, je regarderais actuellement vers les obligations d'entreprise, qui servent, un peu par habitude, des taux plus élevés, avec zero risque souverain.

Ca ... ????
Tu serais sans doute bien surpris de voir avec quelles "saloperies" les banques ont pu jouer.
En règle générale, une A/V se décompose comme suit :
Entre 50 et 75% de placements obligataires dont 40% à 50% en obligations souveraines, de 8% à 15% d'immobilier d'entreprise, de 10% à 20% d'actions via des OPCVM souvent de fonds de gestion alternative.
Le reste est des placements court-terme et de produits structurés et dérivés.
Le problème vient prioritairement des obligations (en faible quantité relative) car pour garantir le risque, les banques choisissent alors des obligations à taux fixe et pour que le rendement généralement puisse être à peu près "bon", des obligations à risque !
Dans les 40% d'obligations souveraines, la plupart du temps, ce ne sont donc pas des obligations de pays à faible rendement mais au contraire de pays, états ou structures "mieux rémunérateurs" ....donc, plus à risque !

L'autre risque vient de l'immobilier d'entreprise (et là je fais le lien avec les corporates), la plupart, (pour ne pas dire toutes) des entreprises qui émettent ces obligations sont plombées par les LBO.
Actuellement, c'est d'ailleurs souvent parce qu'elle est plombée par les LBO, qu'une entreprise émet des corporates !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 13 Janvier 2011, 13:47 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Août 2009, 15:18
Messages: 155
Le "type" dont je parlais... ce n'est pas moi... :-)

On peut demander le contenu très précis de cette AV ? Quoique après ça doit être illisible pour le néophyte...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 13 Janvier 2011, 14:17 
Hors-ligne

Inscrit le: 07 Février 2010, 13:27
Messages: 1324
vrout a écrit:
Le "type" dont je parlais... ce n'est pas moi... :-)

On peut demander le contenu très précis de cette AV ? Quoique après ça doit être illisible pour le néophyte...

On peut toujours demander mais je serais fort surpris que la banque réponde ...et si elle répond, ce sera ce qu'elle aura bien voulu répondre.

Déjà, il faudrait savoir si c'est un contrat mono ou multisupport et le type de gestion.
Le fait est que souscrire à un contrat multisupport équivaut à une "délégation" et prorogation données à l'assureur pour déterminer les unités de compte proposées pour le contrat.
Sur ce type de contrat, le nombre d'unités peut varier de quelques unes à plusieurs centaines et les sommes investies ne sont pas garanties.
Si en plus, le contrat prévoit une gestion profilée, alors l'assureur à toute latitude sur cette gestion.

Si maintenant, il s'agit d'un monosupport et en gestion libre, les risques sont moindres car la somme investie, garantie dans la limite des couvertures légales. La gestion libre fait que le souscripteur a choisi les unités et leur nombre.

Ceci dit, je serais surpris qu'il s'agisse d'un monosupport libre car les banques ont toujours intérêt à faire souscrire de multisupports profilés. Elles savent très bien vendre les "+" de ce type de produit en évitant souvent de parler des "-" . De plus, il n'y a réellement que ce type de produit qui les rende totalement "libres" de leurs agissements et décisions, qui les intéressent...et en général, les gens qui connaissent un peu, ne souscrive pas à une A/V par l'intermédiaire d'une banque !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 19 Janvier 2011, 13:32 
Hors-ligne

Inscrit le: 07 Février 2010, 13:27
Messages: 1324
Ca repart partout vers le nord, y compris chez les AAA : A 12.00 GMT

Bund Allemand, 3,136% contre 3,115% mardi à la clôture.
France à 10 ans, 3,502% contre 3,481%.
Belgique à 10 ans à 4,217% contre 4,184% hier. (La Belgique a bien eu du mal à lever hier les "malheureux" 3 milliards d'euros qu'elle demandait et qui constituaient le minimum "obligatoire" !).
Portugal à 10 ans repasse les 7% à 7,017% contre 6,940% mardi à la clôture.
Irlande, 8,819% contre 8,681% mardi
Grèce à 10 ans à 11,637% contre 11,285% hier.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 03 Février 2011, 14:29 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 20 Septembre 2009, 22:29
Messages: 920
Les discussions sur le FEFS semblent avoir un impact positif sur les taux élevés...et un impact négatif sur les taux des pays "sains" (la France et l'Allemagne). Normal, le principe est de mutualiser les risques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 03 Février 2011, 21:49 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Août 2009, 14:56
Messages: 1187
Ou pas.
Des anticipations plus optimistes sur la reprise économique auraient le même effet.

_________________
KosMo
L’argent est ce qui permet de ne pas regarder les hommes dans les yeux. - Georg Simmel


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 04 Février 2011, 01:39 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 20 Septembre 2009, 22:29
Messages: 920
Certes, enfin pourquoi optimistes uniquement pour les pays dont les taux sont déjà dans le rouge?

L'explication que j'avance vaut ce qu'elle vaut, mais elle a au moins le mérite de prendre en compte les différences d'évolution entre pays.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 04 Février 2011, 11:36 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Août 2009, 14:56
Messages: 1187
Les deux explications se valent, et concourrent probablement toutes les deux au phénomène.

Concernant les anticipations plus opimistes, si c'est le cas :
o les arbitrages vont des placements sans risque (obligations AAA) vers les placements plus rémunérateurs (actions, etc), faisant remonter les taux obligataires sans risque
o le risque de défaut des pays les plus endettés est réévalué à la baisse, réduisant les écarts de taux avec les AAA

_________________
KosMo
L’argent est ce qui permet de ne pas regarder les hommes dans les yeux. - Georg Simmel


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 09 Février 2011, 15:03 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Décembre 2009, 02:01
Messages: 590
Hermes a écrit:

Bonds 10Y
IrelandImageFranceImage
GreeceImageBelgiumImage
SpainImageItaliaImage
PortugalImageGermanImage




Le Portugal et l'Irlande seuls continuent à "monter" dernièrement tandis que Grèce, Espagne et Italie et Belgique semblent plus "volatils" et que d'autres pays plus "surs" comme la France et L'Allemagne franchissent leur plus "haut" depuis un an... Qui peut expliquer?

_________________
« La question sociale reste. Elle est terrible, mais elle est simple, c'est la question de ceux qui ont et de ceux qui n'ont pas ! » Victor Hugo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 09 Février 2011, 17:16 
Hors-ligne

Inscrit le: 08 Janvier 2011, 01:01
Messages: 139
Ça aurait été plus intéressant d'avoir la même échelle.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 10 Février 2011, 17:49 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Août 2009, 14:03
Messages: 2735
Le 10Y US monte en flèche aussi.

En 3 mois, il est passé de 2.6% à 3.6%, joli!

_________________
http://www.bulle-immobiliere.org et http://www.bulle-immobiliere.net


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 11 Février 2011, 01:54 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 20 Septembre 2009, 22:29
Messages: 920
rageraiden a écrit:
Ça aurait été plus intéressant d'avoir la même échelle.
Déjà été demandé, mais pas possible. Cela requiert un niveau de making inouï.

Jérôme a écrit:
Le Portugal et l'Irlande seuls continuent à "monter" dernièrement tandis que Grèce, Espagne et Italie et Belgique semblent plus "volatils" et que d'autres pays plus "surs" comme la France et L'Allemagne franchissent leur plus "haut" depuis un an... Qui peut expliquer?
Sans observer les micro-variations (qui ne veulent rien dire), P, I, I, E et B sont à mettre dans le même panier : les volatils. Pour le reste, je me suis fait mon idée (voir plus haut), sachant que ces graphes sont surtout le reflet de l'état d'esprit des acteurs du marché oblig et de leur perception des différentes annonces et infos qui circulent.

Difficile d'avancer des analyses fines avec ce genre d'outils amha.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 17 Février 2011, 22:09 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Décembre 2009, 02:01
Messages: 590
Le Portugal atteint de nouveau les sommets à 7,5 % et l'Irlande se "maintient" fort...

_________________
« La question sociale reste. Elle est terrible, mais elle est simple, c'est la question de ceux qui ont et de ceux qui n'ont pas ! » Victor Hugo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 21 Février 2011, 19:18 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Septembre 2009, 11:53
Messages: 3413
Localisation: planète Psychlo
Citer:
Dendel On

"Le marché du travail est sursaturé par une main d'oeuvre trop bien payée pour ce qu'elle est capable de produire. Sans parler des poils noirs qu'ils déposent partout dès qu'ils commencent à faire quelque chose, D'ailleurs je reviens des USA ou je logeais dans un petit hôtel du centre ville de New York tenus par des Portugais, c'en était infesté !
Il faut dire que la main d'oeuvre asiatique (et imberbe) pose beaucoup de problème niveau condition de travail et sont toujours à l'heure. Il faudra s'attendre dans les années à venir à ce que les européens, notamment ceux du sud subissent les contrecoûts inhérents à leur forte pilosité ! Maldito Cabelo !

Dendel OFF

_________________
Se rendre inutile et inefficace au fonctionnement actuel de l'économie. Ne pas tenter de réparer ce qui s'écroule, mais accompagner le mouvement en douceur.

Crispus.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 22 Février 2011, 21:27 
Hors-ligne

Inscrit le: 29 Août 2009, 16:54
Messages: 23
Joli plongeon des taux francais et allemands ...
auriez vous une explication ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 22 Février 2011, 21:51 
Hors-ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 26 Août 2009, 20:06
Messages: 3770
GeekArlier a écrit:
Joli plongeon des taux francais et allemands ...
auriez vous une explication ?

Fly to Quality...
On va chercher ce qui est de réputation solide.
On devrait observer la même chose avec les taux des bonds US.
C'est temporaire, ça ne retire rien à la tendance de fond.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 23 Février 2011, 21:16 
Hors-ligne

Inscrit le: 08 Janvier 2011, 01:01
Messages: 139
Very Weak 5 Year Auction Raises Speculation That Neither US Dollar Nor Treasurys Are Flight To Safety Any Longer


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 24 Février 2011, 12:29 
Hors-ligne

Inscrit le: 29 Août 2009, 16:54
Messages: 23
rageraiden a écrit:


heu oui, mais aurais tu l'amabilité d'en dire un peu plus stp ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 24 Février 2011, 12:55 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Août 2009, 21:19
Messages: 4422
Et virer les majuscules à chaque mot ???

_________________
il aime bien ma purée les petits je rajoute une point d'huile d'olive ça change tous @defrance69

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 03 Mars 2011, 18:23 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Août 2009, 14:03
Messages: 2735
Merci la BCE, les taux bondissent.

_________________
http://www.bulle-immobiliere.org et http://www.bulle-immobiliere.net


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 03 Mars 2011, 23:19 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Août 2009, 14:56
Messages: 1187
... et ça ne fait que commencer! :

La BCE enclenchera la hausse des taux au troisième trimestre
Crédit Agricole | Direction des études économiques | lien
Citer:
Plusieurs membres du Conseil des gouverneurs de la BCE, des plus dovish aux plus hawkish, se sont inquiétés publiquement des risques inflationnistes au cours des dernières semaines. Bien que nous considérions ce durcissement du discours comme un moyen habituel utilisé par la BCE pour ancrer les anticipations d'inflation, les développements récents nous ont néanmoins conduits à relever nos prévisions de croissance et d'inflation à court terme et à réviser dans la foulée notre scénario de politique monétaire en zone euro.

Ils prévoient 1.5% fin 2011 et 2.25% fin 2012.

_________________
KosMo
L’argent est ce qui permet de ne pas regarder les hommes dans les yeux. - Georg Simmel


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 03 Mars 2011, 23:52 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Août 2009, 21:19
Messages: 4422
Il arrive quand le remplaçant à Trichet ?

_________________
il aime bien ma purée les petits je rajoute une point d'huile d'olive ça change tous @defrance69

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 08 Mars 2011, 21:14 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 27 Août 2009, 14:12
Messages: 1658
Localisation: Bologne, Italie
Source: boursorama
Date: 08/03/2011
Auteur: non spécifié
Titre: obligations : record historique pour les taux longs portugais et grecs
Citer:
Les taux à 10 ans portugais et grecs ont atteint mardi leurs plus hauts historiques sur le marché obligataire, reflétant la méfiance des investisseurs sur la situation financière de ces pays et leur capacité à rembourser.
Les taux portugais dépassaient les 7,5% à 7,541% et les taux grecs frôlaient les 13% à 12,696% mardi en fin de journée.
Des niveaux de taux plus vus depuis l'entrée dans la zone euro de ces deux pays confrontés à d'énormes déficits publics.
Les marchés sont très méfiants et semblent de moins en moins croire à la mise en place d'une solution européenne pour aider les pays en difficultés.
"C'est comme si les marchés anticipaient une restructuration de la Grèce", a indiqué Jean-Francois Robin, stratégiste obligataire de Natixis.
Quant au Portugal, les investisseurs estiment que ce pays va demander très prochainement l'aide de la communauté internationale car sa situation va devenir intenable avec des taux d'intérêt supérieurs à 7,5%.

[...]

"Si aucune solution satisfaisante n'est trouvée le marché anticipe que la Grèce sera obligée de restructurer sa dette et à partir de là, toutes les questions sont ouvertes", a-t-il ajouté.

[...]

Le marché de la dette grec est très peu liquide pour ne pas dire inexistant car Athènes se refinance à des taux nettement moins élevés dans le cadre du plan de sauvetage, mis en place l'an dernier par la communauté internationale.

[...]

Les autres pays considérés comme fragiles dans la zone euro enregistraient également une hausse de leurs rendements: les taux espagnols s'inscrivaient à 5,466% contre 5,366% la veille et ceux de l'Italie à 4,952% contre 4,887%. Ceux de l'Irlande frôlaient les 9,5% à 9,419% contre 9,266% la veille.

The clock is ticking...

_________________
"La différence entre l'homme politique et l'homme d'État est la suivante :
le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération"
James F Clarke
Ce que nos politiques ont dit: Ici,et là


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 09 Mars 2011, 23:58 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 20 Septembre 2009, 22:29
Messages: 920
Les taux de "bons élèves" de l'UE, sur le même graphe.

Image

Et le comparatif des moins bons avec le bund :

Image

http://www.gecodia.fr/Sur-le-marche-obl ... a1624.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 10 Mars 2011, 01:29 
Hors-ligne

Inscrit le: 29 Septembre 2010, 23:37
Messages: 1361
Ce qui est important, c'est que la situation semble se stabiliser en Espagne. Bien sûr, la situation est très sérieuse en Grèce, en Irlande, et au Portugal. Mais tant que l'Espagne s'en sort, la situation reste gérable pour l'ensemble de la zone Euro et il n'y a pas lieu de trop dramatiser.

La somme de la dette publique des 3 pays en difficulté fait 680 milliards d'€. C'est une estimation plutôt haute sur base du PIB 2010: 350 millards pour la Grèce (150% du PIB), 160 milliards pour l'Irlande (100% du PIB), et 170 milliards pour le Portugal (100% du PIB).
http://epp.eurostat.ec.europa.eu/tgm/ta ... 0&plugin=1
http://epp.eurostat.ec.europa.eu/tgm/re ... anguage=en

Un des scénarios les plus extrêmes, ce serait un défaut complet sur la dette publique de ces 3 pays, sans même un remboursement partiel. Je considère que ce scénario n'est pas vraiment réaliste. Même un pays comme l'Argentine a fini par rembourser une partie de sa dette publique après la faillite de 2002. Mais cela permet de travailler sur un scénario 'du pire'.

Et bien, 680 milliards d'€ ne représentent finalement que 7% des 9200 milliards de PIB de l'ensemble de la zone Euro en 2010. Bien entendu, ce n'est pas rien. Mais au bout du compte, ce n'est pas loin de ce que les états ont injecté dans les banques en 2008. C'est gérable si on le veut vraiment.

La crise de la zone Euro, c'est moins un problème financier qu'un problème de justice entre les contribuables des pays membres.

_________________
Monetary forces, particularly if unleashed in a destabilizing direction, can be extremely powerful - Ben Bernanke

Mon blog ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 10 Mars 2011, 10:36 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Août 2009, 14:03
Messages: 2735
Marketwatch
10/03/11
Moody's cuts Spain govt-bond rating 1 notch to Aa2
http://www.marketwatch.com/story/moodys ... -10-250230

Citer:
Spain's government-bond rating was cut one notch, to Aa2 from Aa1, at Moody's Investors Service, which placed a negative outlook on the new rating. In a Thursday statement, the credit-rating company said it expects the country's bank restructuring will cost more than the government currently expects, "leading to a further increase in the public-debt ratio." And Moody's remains concerned about whether the central government will be able to make the "required sustainable and structural improvement in general government finances, given the limits of central-government control over the regional governments' finances as well as the background of only moderate economic growth in the short-to-medium term."


Italie ou Portugal pour la suite?

_________________
http://www.bulle-immobiliere.org et http://www.bulle-immobiliere.net


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 10 Mars 2011, 13:36 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Septembre 2009, 11:53
Messages: 3413
Localisation: planète Psychlo
Citer:
Et bien, 680 milliards d'€ ne représentent finalement que 7% des 9200 milliards de PIB de l'ensemble de la zone Euro en 2010. Bien entendu, ce n'est pas rien. Mais au bout du compte, ce n'est pas loin de ce que les états ont injecté dans les banques en 2008. C'est gérable si on le veut vraiment.


question de croyance en quelque sorte !

_________________
Se rendre inutile et inefficace au fonctionnement actuel de l'économie. Ne pas tenter de réparer ce qui s'écroule, mais accompagner le mouvement en douceur.

Crispus.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 10 Mai 2011, 09:42 
Hors-ligne

Inscrit le: 10 Juillet 2010, 10:00
Messages: 397
Les taux d'une partie des PIGS augmentent pas mal :
Gréce : 16%
Irlande : 11%
Portugal : 10%

Ca sent pas bon du tout cela.

_________________
http://hockeysub-ffessm.fr/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Suivi des taux 10Y
MessagePublié: 11 Mai 2011, 17:13 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Août 2009, 14:26
Messages: 132
tant qu on n est pas a 100% tout va bien... :D

_________________
La cigale
"Connaitre l'art d'impressionner l'imaginaire des foules c'est connaitre l'art de les gouverner."
Psychologie des foules de Gustave Le Bon

Eh bien aujourd'hui, on dirait qu'il y a un mur au milieu de la piste d'atterrissage.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 187 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant



Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Rechercher pour:
Sauter vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2009 phpBB.fr
phpBB SEO