Charte du forum     Mentions légales

Forum éco

Pour ne pas faire l'économie de la connaissance
 
Nous sommes actuellement le 31 Octobre 2014, 23:10

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 16 Avril 2010, 21:24 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Septembre 2009, 21:05
Messages: 5724
Localisation: 86
Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marchés ébranlés :
Boursorama AFP le 16/04/2010 à 20:22

Citer:
La prestigieuse banque américaine Goldman Sachs est accusée d'avoir trompé ses clients en leur vendant des titres adossés à des prêts à risque, les fameux "subprime" à l'origine de la crise financière, un scandale qui pourrait éclabousser d'autres banques, notamment en Europe.


Sale temps pour Goldman Sachs, il y a 3 ans personne ne les connaissait, aujourd'hui je doute que celui qui bosse là bas ose le dire à l'homme de la rue.

_________________
Götterdämmerung


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 17 Avril 2010, 09:14 
Hors-ligne

Inscrit le: 07 Février 2010, 13:27
Messages: 1324
Personne ne la connaissait ??? : en Europe, parmi la population "lambda", peut être ...mais dans les milieux financiers internationaux et aux USA par tout le monde, sûrement pas : Tout le monde et la plupart des gens ne jure que par la réussite de GS ... autant en interne pour les salaires, les bonus.... qu'en "externe" pour avoir "fournit" au pays une bonne partie de son "élite" (genre Paulson ou Geithner :))!

Aux USA il y avait les "Big 3" et il y avait les "3 G" : GM, GE et GS ! ... GM n'est plus, GE est "branlant" mais GS est toujours là et avec des profits annoncés n'ayant jamais été aussi élevés qu'en 2008/2009 !!...ou plutôt était toujours là jusqu'à (peut être) hier !

En tout cas, ça pourrait bien être un tournant dans la crise. L'annonce de poursuites contre GS est une "nouvelle" qui fait TRES peur à la finance américaine et aux américains, en général.
Non pas tant par ce que risque GS au plan financier ou des "sanctions" (pas grand chose, certainement) mais surtout au plan symbolique.
Tout le monde sait très bien que cette banque (et les autres), n'est un sain ni un exemple de philanthropie mais elle incarne la réussite à l'américaine : Rapide, sans complaisance, sans "sentiment"...et disproportionnée !

GS est un pouvoir dans le pouvoir (si ce n'est pas l'inverse). Oser toucher à GS c'est oser toucher à l'Amérique et à ses valeurs les plus "ancrées".
C'est aussi la démonstration par l'acte (et plus par les paroles) que le pouvoir en place es bien décidé à oser donner un coup de pied dans la fourmilière !
L'annonce de poursuites de la SEC à l'encontre de GS, surtout juste après l'annonce gouvernementale sur la régulation bancaire la semaine dernière...est vécue (et c'est bien le cas) comme une déclaration de guerre du pouvoir fédéral contre le capitalisme américain au travers du symbole qu'il a de plus fort.

Et c'est voulu .... toutes les banques sont dans la situation de GS vis à vis de ce qui lui est reproché...et GS n'est pas, dans ce domaine, la banque la plus "investie"....et ce "domaine" n'est qu'une goutte d'eau dans la mer des produits dérivés et autre titrisation...
Wells-Fargo ou Citigroup le sont bien plus, par exemple ... bien qu'il soit vrai que l'on doive "l'invention de ces produits délictueux" à GS (Le "paradoxal" étant peut être que le responsable des déboires de GS, l'inventeur de ces produits, est un ....français :))

Or, le pouvoir fédéral, choisi de s'attaquer en premier (car les autres suivront, c'est certain), au symbole !

Ce qui suit est mon avis, pas des faits ni des "prévisions" d'aucune sorte, mais je ne pense pas me tromper de beucoup....on verra :

GS n'en restera pas là, c'est certain.
- GS est la raison et détient la responsabilité de la (quasi) totalité de la montée des marchés financiers depuis mars 2009, notamment grâce (ou à cause...suivant comment on se place), de ses logiciels et ordinateurs ultra-puissants de HFT et FT !
- GS est aussi la cause (ou la raison) du maintien de la "stabilité" du marché obligataire en rachetant, lors de chaque émission, près de 70% des titres émis par la FED ...qu'elle s'empresse à reverser à la FED, dans la foulée ...
- GS est membre permanent et le plus influant du conseil de fixation ete stabilité des prix des MP sur les places de New-York et Londres.
- GS a dans ses rangs, au moins (c'est une façon de parler, je n'ai pas de statistiques la dessus) 50% de l'élite politique US et sûrement la totalité de l'élite Républicaine.
- GS détient les CDS, CDO et LBO de la plupart des dettes des états ou entreprises dans le monde (La Grèce n'est qu'un petit exemple).
.../... non exhaustif !

Tout ça pour dire que la "vexation" que doit ressentir GS aujourd'hui d'être "trahie" par le pouvoir peut se traduire par des pressions en retour dans bien des domaines...au choix de GS !
Il est certain que GS a perdu hier une partie de sa crédibilité. Je ne parle pas de sa crédibilité financière mais de sa crédibilité dans le fait d'être investie, voire d'avoir la faculté de "manipuler" à sa convenance, le pouvoir fédéral !

GS doit aujourd'hui être comme "le parrain"....tant qu'il est craint, il est le parrain ...quand on commence à douter alors ....

2 choses l'une :
- Soit un accord "couvert" existe ou existera et cette annonce n'est qu'un effet d'annonce en "accord" avec GS, pour redonner de la crédibilité à Obama avant les élections de mi-mandat (n'oublions pas quand même que GS a financé une partie de la campagne d'Obama !)
Alors, il y aura du bruit dans les médias, peut-être quelques journées rouges sur le marché actions pour marquer le coup et aider à dégonfler la bulle...et basta.

- Soit c'est réellement une prise de position franche et personnelle du pouvoir fédéral ...et alors, tout est possible en très peu de temps !
Dans ce cas, une chose est sûre : Aucun pays au monde "collé" aux USA ne peut résister à une décision de GS de "marquer le coup", à commencer par ...les USA eux mêmes, le RU, le Japon ...et par ricochet la Chine si celle-ci devait être incapable de tenir son économie temporairement sur la demande intérieure.

On le saura vite car si la deuxième hypothèse devait être la bonne...alors, le marché actions devrait être le premier à "morfler" par quasi arrêt de la spéculation HFT et FT ...puis les MP avec une remontée notamment du pétrole ...puis...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 18 Avril 2010, 07:12 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Août 2009, 14:03
Messages: 2735
NYT
17/04/10
For Goldman, a Bet’s Stakes Keep Growing
http://www.nytimes.com/2010/04/18/busin ... f=business

Citer:
Accusations that Goldman defrauded customers who bought investments tied to risky subprime mortgages have only just begun to reverberate through the financial world.

The civil lawsuit that the Securities and Exchange Commission filed against Goldman on Friday seemed to confirm many Americans’ worst suspicions about Wall Street: that the game is rigged, the odds stacked in the banks’ favor. It is the first big case — but probably not the last, legal experts said — to delve into a Wall Street firm’s role in the mortgage fiasco.

On Saturday, several European banks that lost money in the deal said they were reviewing the matter. They could try to recoup the money from Goldman.

And it raises new questions about Goldman, the bank at the center of more concentric circles of economic and political power than any other on Wall Street

Wall Street played a complex and, at times, seemingly conflicted role in the mortgage collapse. Goldman and others worked behind the scenes, bundling home loans into investments for sale to investors the world over. Even now, more than 18 months after Washington rescued the teetering financial system, no one knows for sure how much money was lost on those investments.

“The S.E.C. suit against Goldman, if proven true, will confirm to people their suspicions about the total selfishness of these financial institutions,” said Steve Fraser, a Wall Street historian and author of “Wall Street: America’s Dream Palace.” “There’s nothing more damaging than that. This is way beyond recklessness. This is way beyond incompetence. This is cynical, selfish exploiting.”

The biggest victim among investors, the S.E.C. complaint said, was the Royal Bank of Scotland, which inherited a loss of $841 million after it took over the Dutch bank ABN Amro.

The German bank IKB Deutsche Industriebank, as well as the German government, which in 2007 put up billions to prevent IKB from collapsing, still seemed to be sorting out who might have legal standing to pursue a possible claim.

The S.E.C. complaint named just one Goldman employee: Fabrice Tourre, a vice president in the bank’s mortgage operation who worked on the questionable transaction.

But securities lawyers say Mr. Tourre appears to be a small fish. Federal investigators may try to gain his cooperation and extend their investigation to other Goldman employees.

As the housing market began to fracture in 2007, senior Goldman executives began overseeing the mortgage department closely, said four former Goldman Sachs employees

Senior executives routinely visited the unit. Among them were David A. Viniar, the chief financial officer; Gary D. Cohn, then the co-president; and Pablo Salame, a sales and trading executive, these former employees said. Even Goldman’s chief executive, Lloyd C. Blankfein, got involved.

Top executives met routinely with Dan Sparks, the head of the mortgage trading unit, who retired in spring 2008. Managers instructed several traders to sell housing-related investments. Indeed, they urged Mr. Tourre and a colleague, Jonathan Egol, to place more bets against mortgage investments, the former employees said.

The bank failed to tell them the mortgage bonds underpinning the investment had been selected by a hedge fund manager who wanted to bet against the investment, the S.E.C. says. Those bonds were especially vulnerable, the commission says.


Je n'y crois pas à cette attaque de la SEC, je sens que cela va se dégonfler, ils n'auront pas le courage d'attaquer GS.

_________________
http://www.bulle-immobiliere.org et http://www.bulle-immobiliere.net


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 18 Avril 2010, 10:01 
Hors-ligne

Inscrit le: 07 Février 2010, 13:27
Messages: 1324
Oui... je ne sais pas trop quoi penser de tout ça.
Une seule est sûre : Obama ou quiconque n'aurait jamais intenté ce genre de procédure ou même simplement d'annonce, il y a encore quelques mois....et d'ailleurs il y a quelques mois, ça n'a pas été entrepris alors même que la crise "battait son plein" !

Il y a plusieurs volets "en jeu" qui pourraient expliquer pourquoi GS et pourquoi maintenant :

- La conjoncture se dégrade très vite aux USA, notamment aux niveaux social et politique. La pression est constante et de plus en plus appuyée de la part des Républicains qui chaque jour, ramènent à leur cause des classes de plus en plus "basses" de la population.
On estime aujourd'hui que Obama a d'ores et déjà perdu la quasi totalité des classes moyenne et moyenne supérieure ainsi qu'au moins 15% de l'électorat noir !
On peut penser que Obama est en train de jouer le tout pour le tout en faisant passer "en force" et avant les élections de mi-mandat, les réformes les plus "marquantes", celles qui pourraient jouer en sa faveur en "touchant" certaines de ces classes....au risque, bien sûr de mécontenter "l'élite dirigeante" ...

- Obama doit impérativement et très rapidement trouver le moyen d'enrayer (ou au moins de freiner, faute de pouvoir les ramener à sa cause) les mouvements "extrémistes" ou indépendants (hors des 2 partis principaux) qui sont en train de naître, de se développer et surtout de se faire connaître à grand bruit et renfort médiatique (à l'image des manifestations d'extrème droite, pro-nazis etc... de L.A, ces jours derniers).
Idem des centristes, hors de tout parti et donc de tout "contrôle" : Aujourd'hui, on estime que plus de 10% de la population, autrefois "contrôlée" (dont on connaissait les intentions de vote), est aujourd'hui susceptible de basculer à "gauche" ou à (l'extrême) "droite".
Ce dernier point est très important car "inédit" aux USA où "traditionnellement", les gens ont des idées arrêtées et très souvent conformes à leur statut, à leur "environnement" ....

- Il y a aussi et surtout, le mouvement Tea-P qui, en quelques mois et devenu un véritable symbole anti-Obama....(anti tout d'ailleurs)...et qui est repris par le GOP et par la plupart de ses leaders (à l'image de Palin...).

- Enfin, il y a toujours le fait que même si Obama est un pur produit de la société US (symbole de réussite etc....), il n'est pas issu de la classe dirigeante, il n'est pas intégré aux lobbies, il n'est pas "riche" à la base et, qu'on veuille bien le reconnaitre ou pas ... il est et reste un "noir débarqué pour la forme", pour ces milieux ...
Son élection a été rendue (voulue) possible par la crise et par le fait que le parti Républicain et les grands lobbyistes, ne tenaient pas à continuer à tenir le pouvoir dans les conditions connues et celles qui allaient arriver (crise de 2008 et événements en cours).
Ceci expliquant cela ...le financement quasi total (à près de 80%) de la campagne d'Obama par ... GS et CitiGroup !!!

Donc... comme je le disais hier, soit ces annonces sont des effets d'annonce concertés ...soit, c'est le signe premier (ou ultime), d'une très importante dégradation politique (et donc surement économique et sociale) que le pouvoir craint de voir survenir prochainement.

Mon avis ne va pas vraiment plus en faveur de l'un que de l'autre. Que l'on prenne le "problème" par n'importe quel bout, il y a des "indices" qui peuvent laisser pencher pour l'une ou l'autre des hypothèses.

Cependant, je tends quand même à pencher pour la deuxième : J'ai l'impression (et c'est aussi ce que l'on ressent au travers des gens, des médias ...) que Obama est en train de perdre pied.
Il est lâché par une bonne partie de son électorat dont, l'électorat noir et "porto" ...qui maintenant ne se cachent plus pour descendre dans la rue et mettre en avant leur "condition" (couleur...) pour le montrer !
Idem de la plupart des "grandes communautés" (religieuses, idéologistes...) qui prennent position dans le même sens ...et qui n'hésitent plus à utiliser tous les symboles possibles pour "enfoncer le pouvoir" (utilisation d'enfants en bas âge, de personnes âgées ou invalides etc...)

(je mettrais quelques photos reçues dernièrement, pour étayer).

Ce qui me fait pencher aussi pour la deuxième hypothèse, c'est justement le choix de GS !
Je pense que si Obama avait joué l'effet d'annonce concerté pour "marquer le coup" et montrer à la population que les revendications envers les banques sont prises en compte, ..... il aurait choisi (ou on aurait choisi) au moins pour commencer, une banque moins symbolique que GS (de la réussite étasunienne) et plus symbolique dans la responsabilité de la crise /...comme Wells-Fargo ou Citi par exemple, très investies dans l'immobilier et responsables de beaucoup de saisies.

D'un autre côté ... (côté effet d'annonce pour l'esbroufe)
En choisissant GS, il montre qu'il pêche au "gros", tout en sachant qu'il ne remontera jamais le gros et donc ne détruira pas l'océan des riches !
Obama est très décrié dans la presse pour ses "faiblesses" (manque de décisions "radicales", se "plie" devant l'étranger etc...). Il peut espérer ainsi redorer son blason sur ce plan... tout en sachant (et les gens aussi), que tout ça n'a aucune chance d'aboutir à du concret.

En choisissant de s'attaquer à GS, ...quasiment, il sabre volontairement et à la base son propre projet de réforme sur la régulation bancaire ... donc, en même temps, il joue sur les 2 tableaux en évitant de se mettre à dos les gros lobbies, notamment financiers.

Dans un cas comme dans l'autre, une impression domine : Tout le monde et de tout bord, a l'impression que Obama ne cherche qu'une seule chose : gagner du temps.
La réforme de santé donnait déjà le même sentiment : beaucoup de temps perdu (ou gagné !!) pour en définitive arriver ...à rien !
Beaucoup de bruit, beaucoup de discordes ...

Alors si tel est le cas ... du temps pourquoi et pour qui ?
- D'aucuns disent que la "société va lâcher" ...se préparent ou s'attendent à des troubles sociaux qui suivront un deuxième crach financier (boursier, obligataire ....) : Il n'y a plus rien à faire pour l'éviter et donc, on recule l'échéance "de la mort" au maximum ....
- D'autres sont plus "individualistes" en pensant que Obama joue pour sa propre pomme et QUE pour sa propre pomme : Il joue la montre en ne pensant qu'aux élections : tant que le pays "tient", il n'est pas celui qui l'aura fait sombrer !

Le nouveau visage de l'Amérique : http://www.monalbum.fr/Album=H737CQVK


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 18 Avril 2010, 13:01 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Septembre 2009, 20:43
Messages: 233
dendel a écrit:
...
Un grand merci pour ton témoignage très éclairant.

_________________
MR2


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 18 Avril 2010, 13:21 
Hors-ligne

Inscrit le: 07 Février 2010, 13:27
Messages: 1324
akopiana a écrit:
dendel a écrit:
...
Un grand merci pour ton témoignage très éclairant.

De rien ....ça vaut ce que ça vaut !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 19 Avril 2010, 11:07 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Septembre 2009, 21:05
Messages: 5724
Localisation: 86
D'après Jovanovic il s'agirait d'une diversion médiatique pour cacher le rapport accamblant sur la SEC

http://www.jovanovic.com/blog.htm
Citer:
VOL AU-DESSUS D'UN NID DE CORROMPUS (Goldman Sachs acte I)
du 19 au 21 avril 2010 : Comme à son habitude, la quasi totalité de la presse économique française est passée à côté de la vraie bombe médiatique désamorcée vendredi dernier puisque tout le monde a embrayé sur Goldman Sachs. Voici ce qui s'est passé: un rapport officiel de 159 pages de la SEC signé par l'Inspecteur Général David Kotz a établi que les anciens :-) de la même SEC, savaient en réalité que le banquier Stanford faisait une escroquerie pyramidale de 8 milliards avec ses fonds d'investissements depuis... restez assis... 1997!!! Oui, le milliardaire Stanford, celui qui avait déclaré "c'est bien d'être milliardaire" sur CNBC. "The Securities and Exchange Commission knew that Allen Stanford was involved in a Ponzi scheme as far back as 1997". Ce que dit l'inspecteur est dramatique "the scheme was able to continue for so long due to "institutional influences" within the SEC, and the agency's desire to chase after slam-dunk cases". Stanford a même été aidé par un haut responsable de la SEC... Arghhh Au secours... Help. Si vous ne me croyez pas, eh bien lisez ici ce communiqué de presse de la.. SEC. C'est beau. Ces Américains sont des grands enfants. Lire aussi CNBC.


La publication de ce rapport nucléaire et dévastateur, et sa reprise sur toutes les télés de la planète, aurait décribilisé à jamais Washington, Obama et les US, sans parler de la SEC qui avait déjà fermé les yeux sur Madoff. Cela aurait été la 2e mega affaire et aurait prouvé la corruption totale de Wall Street et surtout des policiers de la SEC ainsi que de la classe politique. En catastrophe donc, la SEC a allumé un contre feu géant en convoquant la Goldman Sachs et celui qui a conçu les CDS toxiques basés sur la chute du marché immobilier grand public, John Paulson de Paulson Inc, devant les tribunaux pour

_________________
Götterdämmerung


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 19 Avril 2010, 11:37 
Hors-ligne

Inscrit le: 07 Février 2010, 13:27
Messages: 1324
Je ne vois pas en quoi 8 milliards de capitaux détournés par un "privé" pourraient détourner les yeux de l'opinion publique des 60 milliards "détournés" par le jeu de G.S ....et des 300 et quelques milliards si les autres banques devaient être également poursuivies !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 20 Avril 2010, 13:25 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Septembre 2009, 21:05
Messages: 5724
Localisation: 86
Les anglais suivent les US, comme d'hab...

Le Royaume-Uni ouvre à son tour une enquête sur Goldman Sachs
LEMONDE.FR avec AFP, Reuters et AP | 20.04.10

Citer:
La Financial Services Authority, organisme de contrôle des marchés britanniques, a annoncé, mardi 20 avril, "l'ouverture d'une enquête officielle" sur Goldman Sachs "liée aux récentes déclarations de la SEC", son homologue américaine. Celle-ci avait entrepris, vendredi, des poursuites contre la banque new-yorkaise. La SEC soupçonne l'établissement d'avoir perpétré une fraude dans la constitution d'un véhicule d'investissement monté avec le fonds Paulson & Co, ce que Goldman Sachs dément.

_________________
Götterdämmerung


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 27 Avril 2010, 08:30 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Septembre 2009, 21:05
Messages: 5724
Localisation: 86
Ca devient la curée, on en entend parler à la télé et à la radio..

Goldman Sachs assure ne pas avoir parié contre ses clients :
Boursorama AFP le 27/04/2010 à 00:44

Citer:
"Nous sommes fortement en désaccord avec la plainte de la SEC (ndlr: le gendarme de la Bourse), mais je reconnais aussi que beaucoup de gens peuvent mal percevoir une transaction aussi compliquée" que celle critiquée par la SEC, indique M. Blankfein dans ce témoignage.

_________________
Götterdämmerung


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 07 Mai 2010, 13:18 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 06 Septembre 2009, 21:05
Messages: 5724
Localisation: 86
Sale temps pour GS:

L'assureur AIG se sépare de Goldman Sachs comme principale banque conseil selon le New York Times :
Boursorama AFP le 07/05/2010 à 12:54

Citer:
La banque Goldman Sachs ne sera plus le principal conseiller de l'assureur américain AIG, qui l'a remplacé par deux de ses concurrentes Citigroup et Bank of America, selon le New York Times de vendredi.


Citer:
AIG réfléchirait à une éventuelle plainte contre Goldman Sachs, en raison de pertes subies sur des produits financiers similaires à ceux mis en cause dans les poursuites des autorités boursières américaines, affirmait mi-avril le Financial Times.

_________________
Götterdämmerung


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 07 Mai 2010, 14:11 
Hors-ligne

Inscrit le: 07 Février 2010, 13:27
Messages: 1324
Depuis hier soir (heure de Paris), une rumeur circule aux USA comme quoi GS serait en train de négocier un abandon des poursuites avec le gouvernement contre une somme de 2 à 5 milliards !
Comme quoi, si la rumeur est un peu plus qu'une rumeur, même la justice se monnaye aux USA .... mais ça ce n'est pas vraiment nouveau !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 02 Avril 2011, 12:11 
Hors-ligne

Inscrit le: 25 Juin 2010, 21:45
Messages: 1896
Beuark !

Citer:
Goldman Sachs : retour des bonus pour les dirigeants, salaire multiplié par 14 Lloyd Blankfein

La banque d'affaires américaine Goldman Sachs a annoncé vendredi le retour, pour la première fois depuis trois ans, des bonus en numéraire pour ses cinq plus grands dirigeants.

Dans l'invitation adressée à ses actionnaires en vue de son assemblée générale en mai, Goldman Sachs indique avoir directement versé à chacun des primes de 5,4 millions de dollars au titre des performances individuelles lors de l'exercice 2010, contre zéro pour les deux exercices précédents.

Elle s'ajoute à un salaire de 600.000 dollars, à des actions pour 7,65 millions de dollars, et à d'"autres rémunérations" (contribution à l'épargne retraite, paiement de l'assurance maladie et de l'assurance vie, etc.) entre 158.000 et 464.000 dollars.

Le dirigeant le mieux payé, le directeur général Lloyd Blankfein, a donc reçu au total plus de 14,1 millions de dollars. Par rapport à l'année précédente, son salaire a été multiplié par près de quatorze.

Les régulateurs bancaires américains ont édicté en juin des lignes directrices dans la politique de primes, leur demandant de ne pas encourager les risques excessifs.

Une règle plus contraignante est en préparation. Mercredi, les sept régulateurs du secteur financier que compte le pays ont lancé une enquête publique de 45 jours sur une proposition obligeant les banques à étaler sur trois ans ou plus au moins la moitié du versement des rémunérations variables des cadres dirigeants.


http://www.boursorama.com/infos/actuali ... e112392527


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 14 Mars 2012, 17:09 
Hors-ligne

Inscrit le: 25 Juin 2010, 21:45
Messages: 1896
Un dirigeant de Goldman Sachs claque la porte et dénonce un climat "toxique"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 10 Août 2012, 17:43 
Hors-ligne

Inscrit le: 25 Juin 2010, 21:45
Messages: 1896
et Goldman Sachs qui s' en tire, je suis dégouté !

Citer:
Subprime : le ministère de la justice américain abandonne les poursuites contre Goldman Sachs

Le Monde.fr | 10.08.2012

Chou blanc. Le département américain de la justice a finalement décidé de ne pas poursuivre Goldman Sachs ou ses employés à la suite de l'enquête de grande envergure lancée sur les transactions des prêts hypothécaires "subprime".

Carl Levin, le démocrate du Michigan qui préside la commission sénatoriale en charge de l'enquête, avait demandé l'an dernier à ce que le ministère de la justice se penche sur la question suite à l'enquête du Sénat. M. Levin et d'autres responsables américains avaient accusé la banque de tromper les investisseurs sur les offres hypothécaires, dont le tristement célèbre "Abacus".

Las, le DoJ (Department of Justice) a déclaré dans un communiqué publié jeudi 9 août au soir : "Après un examen attentif de l'information fournie dans le rapport [du Sénat] et plus d'un an d'enquête approfondie [les fonctionnaires du DoJ] ont déterminé que, sur la base du droit et de preuve existantes, il n'y a pas de base solide pour entamer des poursuites pénales à l'égard de Goldman Sachs ou ses employés en ce qui concerne les allégations énoncées dans le rapport."

Après l'annonce du DoJ, Goldman Sachs s'est félicité : "Nous sommes heureux que cette question soit derrière nous." Fabrice Tourre, le trader français de Goldman, qui se trouve au cœur du scandale Abacus, fait en revanche toujours l'objet d'une plainte civile auprès de la SEC, le régulateur des marchés boursiers outre-Atlantique. Il y a deux ans, la banque a versé 550 millions de dollars à la SEC pour régler des accusations liées à Abacus.


http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 16 Janvier 2013, 22:12 
Hors-ligne

Inscrit le: 25 Juin 2010, 21:45
Messages: 1896
:cry: et çà continue à s' en mettre plein les fouilles .......

Citer:
Goldman Sachs défie la nouvelle réglementation en triplant ses profits

Les Echos 26 Janv 2013

Le résultat de la banque atteint 7,3 milliards de dollars. Moins nombreux, les salariés ont vu leur rémunération exploser.

La réforme de Wall Street n'entame visiblement pas les profits des grandes banques américaines : comme JPMorgan, Goldman Sachs a largement dépassé les prévisions des analystes hier en annonçant un quasi-triplement de ses résultats entre 2011 et 2012 : il s'est établi à 2,9 milliards de dollars au quatrième trimestre et à 7,3 milliards sur l'ensemble de l'année. La banque est encore loin de renouer avec ses profits d'avant la crise, qui ont atteint jusqu'à 13 milliards en 2009. Mais sa performance impressionne d'autant plus que, contrairement aux banques de détail, elle ne peut pas compter sur le boom des prêts hypothécaires pour rebondir (« Les Echos » du 14 janvier) : elle n'est pratiquement pas présente sur ce marché-là. Son succès tient plutôt à la maîtrise de ses dépenses et à quelques bons coups dans la banque d'investissement.

400.000 dollars de salaire

Comme les autres banques américaines, elle a fait de gros efforts pour réduire ses effectifs. Elle a licencié 900 personnes l'an dernier (-3 %) et transféré une grosse partie de ses salariés dans des villes moins chères, à Salt Lake City notamment (« Les Echos » du 26 décembre). Aujourd'hui, les 30.000 salariés de la banque ne reçoivent plus que 38 % des profits accumulés par la banque, contre plus de 42 % un an avant. Ils ne sont toutefois pas à plaindre : moins nombreux, ils sont aussi mieux payés en moyenne. En 2012, ils ont touché un salaire moyen de 400.000 dollars, en hausse de 11 % sur un an ! D'après la presse américaine, les salariés de Goldman s'attendent à l'annonce de bonus très confortables aujourd'hui. La banque estime avoir aussi nettement réduit son exposition au risque : la perte maximum qu'elle pourrait enregistrer au cours d'un seul jour de négoce ne serait plus que de 76 millions de dollars, un point bas depuis sept ans.

Toujours leader mondial dans les fusions-acquisitions, Goldman Sachs a réalisé de belles opérations en pilotant le rachat par Disney de l'entreprise Lucas film et en conseillant le géant de l'agroalimentaire Kraft. L'émission de titres a été également très porteuse. C'est Goldman Sachs, notamment, qui a piloté la vente par l'Etat de sa participation dans AIG. Ses gains dans le négoce, quant à eux, se sont faits en partie au détriment du groupe Knight Capital, qui a frôlé la faillite en août dernier. Goldman a racheté une grosse partie des actions détenues par l'entreprise, à des prix défiant toute concurrence. Sa participation dans la banque chinoise ICBC lui a également permis de dégager 334 millions de profits.

http://www.lesechos.fr/entreprises-sect ... 529164.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 20 Janvier 2013, 12:56 
Hors-ligne

Inscrit le: 25 Juin 2010, 21:45
Messages: 1896
:evil:

Citer:
Goldman Sachs: plus de 100 millions de dollars de bonus pour les dirigeants

Les principaux dirigeants de la banque d'affaires américaine Goldman Sachs vont se partager des bonus en actions représentant une centaine de millions de dollars pour l'année 2012, dont plus de 13 millions pour le PDG, selon des avis boursiers publiés vendredi.

D'après l'un de ces avis transmis à la SEC, le gendarme boursier américain, le PDG du groupe, Lloyd Blankfein, a reçu 94.320 actions.

Elles lui seront versés de manière étalée sur trois ans, et ne pourront pas être vendues ou transférées avant janvier 2018, précise le document. Mais sur la base du cours de clôture de vendredi soir (144,45 dollars), cela représente 13,6 millions de dollars.

Au total, Goldman Sachs a octroyé aux 12 membres de son équipe dirigeante 707.634 actions, représentant 102,2 millions de dollars.

La banque d'affaires avait annoncé mercredi avoir plus que doublé son bénéfice net en 2012, à 7,3 milliards de dollars, grâce à un chiffre d'affaires en forte hausse, dopé par des transactions en propre.


http://www.boursorama.com/actualites/go ... e5ed2e19d1


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 23 Janvier 2013, 13:02 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Avril 2011, 20:07
Messages: 538
Localisation: France
La Banque est nominée au Public Eye awards (catégorie de la pire entreprise de l'année).
pour l'instant elle est 2éme derrière Shell
vous pouvez voter d'ailleurs. (ca ne portera pas préjudice à votre pays cette fois en renforçant la légitimité de la corruption "bancaire")
http://www.publiceye.ch/fr/vote/

_________________
Le téléphone arabe c'est quand on crie "Allah akbar" en Libye Syrie et qu'on entend "Vive la démocratie" en France


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 23 Janvier 2013, 13:33 
Hors-ligne

Inscrit le: 29 Septembre 2010, 23:37
Messages: 1361
7.3 milliards de $ de bénéfice net par rapport à des fonds propres de 70 milliards de $.

Donc un rendement sur fond propres de 10.5%.

Franchement, absolument rien de bien spectaculaire.

_________________
Monetary forces, particularly if unleashed in a destabilizing direction, can be extremely powerful - Ben Bernanke

Mon blog ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Goldman Sachs accusée d'avoir trompé des clients, les marché
MessagePublié: 23 Janvier 2013, 22:44 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Avril 2011, 20:07
Messages: 538
Localisation: France
Incognito a écrit:
7.3 milliards de $ de bénéfice net par rapport à des fonds propres de 70 milliards de $.

Donc un rendement sur fond propres de 10.5%.

Franchement, absolument rien de bien spectaculaire.


D'abord ses fonds propres ne sont pas vraiment trés propres et par ailleurs il est vrai que Madoff faisait beaucoup mieux.

_________________
Le téléphone arabe c'est quand on crie "Allah akbar" en Libye Syrie et qu'on entend "Vive la démocratie" en France


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ] 



Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Rechercher pour:
Sauter vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2009 phpBB.fr
phpBB SEO